Menu de páginas
TwitterRssFacebook

Publié par dans nov. 7, 2012 | 1 commentaire

Au sujet des premières séparations – 2ème partie

Quand il a quelques mois de plus et que la représentation mentale de sa mère est plus installée, il peut manifester l´angoisse face aux étrangers.

Jusqu´à l´âge de 8 mois à peu près, les enfants peuvent se montrer souriants et aimables avec les inconnus; si ceux-ci s´approchent d´eux et interagissent avec eux, ils ne manifestent pas de rejet.

Cependant, à partir de cet âge ils peuvent commencer à manifester leur désagrément quand des inconnus s´approchent d´eux, leur parlent, les touchent… C´est ce qu´on appelle “l´angoisse face à l´étranger”.

Cela a été étudié par un psychanalyste appelé René Spitz. En même temps peuvent surgir des craintes de se séparer de la mère qui est la principale figure d´attachement.

Ces anxiétés forment partie du développement évolutif normal et leur maniement adéquat est essentiel tant pour leurs effets immédiats comme à long terme.

Le bébé continuera à être attaché à sa mère s´il se sépare d´elle, mais il est préférable que la séparation ne soit pas trop longue car si celle-ci se prolonge les sentiments de colère et de rejet peuvent prendre le dessus.

L´angoisse face aux étrangers et de séparation cristallise vers la première année de vie.

A cette occasion, pour faciliter un rapprochement, il est positif que la personne inconnue sache attendre et ne soit pas envahissante avec l´enfant.

L´approche doit être progressive, en jouant et en réveillant la curiosité naturelle de l´enfant.

De cette façon on renforce son penchant pour se relationner avec les autres.

Le processus de séparation est également facilité par le fait que la personne qui s´occupe de l´enfant soit disponible pour lui, qu´elle puisse établir un contact ludique et chaleureux.

Si en plus nous faisons preuve d´apprécier la personne qui va s´occuper de l´enfant, si nous nous montrons affectueux, le pas à franchir sera plus facile.

Il est également important de parler de façon positive de cette personne et de montrer qu´elle nous inspire confiance.

Le bébé a également ses propres ressources pour assumer ces situations qu´il vit de façon passive en les transformant en quelque chose d´actif, comme au travers de certains jeux de cache-cache.

Il ya a eu des observations de bébés de 3 mois qui, sans dormir, ferment les yeux et les ouvrent après, ravis de reconnecter avec le monde. Ces bébés d´une certaine façon font apparaître et disparaítre eux-mêmes les figures les plus proches, agissant de façon active ce qu íls ont à souffrir passivement, comme les absences de leurs figures plus significatives.

1 Commentaire

  1. Descomunal, formato de tu blog! ¿Cuanto tiempo llevas bloggeando? haces que leer en tu blog sea ameno. El diseño total de tu web es magnífico, al igual que el material contenido!
    Saludos

Publier une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>